Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz

Jean-Pierre Kerloc'h

Didier Jeunesse

  • 7 juillet 2015

    Jean-Pierre Kerloc'h - son mot préféré : « Mot »

    Mon mot préféré ?
    Peut-être MER, qui dit mer peut laisser entendre mère. Homme libre toujours tu chériras la mer, toujours recommencée, comme disait Valéry Baudelaire.
    Peut-être RÊVE : Rêve, Ève, Èva, Rêva, Véra...
    Peut-être AMOUR : tous les amours (zut, il paraît qu'au pluriel, c'est féminin, j'aurais dû écrire toutes les amours).
    Peut-être le mot MOT (Le Momoooo ! ! ?)
    Bon, allez ! puisqu'il me faut choisir un mot, allons-y pour ce mot MOT. Suite à une interview, «l'intervieuweuse», c'est-à-dire la personne chargée d'établir avec moi un rapport de communication verbale, avait ensuite intitulé son article L'ours amoureux des mots. Ce titre, ça m'allait bien, et ça me va toujours bien : l'ours, l'amour, les mots.
    Oui, il y a l'amour des mots, les mots de l'amour, les mots d'amour ; et les amours et désamours que se font les mots entre eux : les mots flirtent, se choquent, se caressent ou se chamaillent, mêlant leurs formes, leurs sons, leurs sens et leurs nonsenses. Les parfums, les couleurs et les mots se répondent. René Char, charriant les mots et évoquant tout le charivari qu'ils charrient parfois, n'a-t-il pas écrit : Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. Alors souvent, je leur laisse la parole, je les laisse surgir et s'ébattre follement.
    Voilà, notamment pourquoi, j'aime m'amuser avec eux : écrire des textes un peu foldingues ; réécrire ou détourner quelques grands classiques ; ou encore traduire ou adapter, des textes un peu fous, écrits dans une autre langue. Comme, par exemple, Alice au Pays des Merveilles ou Le Magicien d'Oz.

    (Contenu publié avec la collaboration du site www.lesmotsdeslivres.fr)