Conseils de lecture

TU SERAS MA PRINCESSE

Malte Marcus/Lejonc

Sarbacane

18,00
par (Libraire)
4 octobre 2017

Conseillé par la Librairie Sorcière Chantepages à Tulle

Attention : l'album chroniqué ci-dessous est susceptible de provoquer en vous un immense coup de cœur. Vous êtes prévenu.e.s.
Marcus Malte, auteur de polars et de livres pour la jeunesse, livre ici un fabuleux poème à la gloire de celle qui pourrait être sa fille, sa princesse. Il n'hésite pas à jouer sur l'aspect merveilleux d'un tel statut nobiliaire, en reprenant au futur la fameuse introduction « Il était une fois... », qui devient ici « Il sera une fois... » et à faire intervenir la culture des contes et des légendes, avec la Belle au bois dormant (« la belle au bois qui dormait »), Petit poucet, la marâtre, récurrente dans beaucoup de contes, etc. Cette ambivalence est corroborée par les magnifiques illustrations de Régis Lejonc : sommes-nous amusés de voir Blanche-Neige jouer auprès du Lapin blanc et du Chapelier Fou, ou encore le Petit Chaperon Rouge tirer la langue au grand méchant loup. Et c'est justement là le point fort de l'album : la princesse évoquée ici est moins une figure niaise walt-disneysque qu'une fille ancrée dans une réalité contemporaine. Cette princesse-là n'hésite pas à prendre l'épée et de l'assurance pour faire taire les commentaires mièvres et condescendants (« Ooooh ma p'tite princesse choupinette bidou bidou... ») ; le prince charmant se retrouve alors au chômage, tant pis pour lui, il est remplacé par la figure bien plus rassurante du père, et la princesse a toujours droit à ses câlins, ses bisous, son confort dans un monde qui lui convient.
Au final, Tu seras ma princesse est un album on ne peut plus magnifique qui plaira aux papas de jeunes filles (et même des moins jeunes) qui aiment péter les genoux des lieux communs sexistes et dévalorisants. - Librairie Sorcière Chantepages à Tulle


Mezzalama, Chiara

Des Elephants

15,00
par (Libraire)
28 septembre 2017

L'amitié plus forte que la guerre

Deux enfants, un frère et une sœur, vivent avec leurs parents dans un palais avec un immense jardin, dans une ville tombée aux mains de l'ayatollah Khomeini et de ses hommes ; nous sommes en 1979, le sha d'Iran a été déchu et a fuit le pays, qui est devenu la République islamique d'Iran. Les deux enfants vivent dans la sécurité de leur jardin, loin des bombes, loin de la violence des religieux, les deux mondes étant séparés par un mur. Un jour, un garçon ose franchir le mur et venir jouer dans ce jardin... Tandis que le frère voit cette intrusion comme dangereuse, la sœur voit là l'occasion de se faire un nouvel ami.
Le Jardin du dedans-dehors est un mélange d'album et de bande dessinée, si l'on s'appuie sur le découpages des pages en diverses cases et sur l'incursion de phylactères. L'opposition des deux mondes passe par un code couleur simple mais efficace : des teintes vertes pour signifier le jardin, l'intérieur, la sécurité, et les nuances de rouge pour souligner le danger et la violence de ce qui se passe dans le reste du pays. Outre le contexte historique et géographique dans lequel se déroule l'histoire, on peut également voir une opposition entre la Nature et les ravages causés par l'humanité, et l'arrivée du petit garçon dans le jardin viendrait tordre le cou aux idées fatalistes pour qui l'espèce humaine est le Mal incarnée qu'il faudrait détruire à tout prix.
C'est, surtout, une très belle histoire d'amitié qui fait fi des frontières et des préjugés et contre laquelle rien, pas même la guerre la plus crasse, la plus basse qui soit, n'y peut quoi que ce soit.


LA PRINCESSE, LE LOUP, LE CHEVALIER ET LE DRAGON
12,80
par (Libraire)
7 septembre 2017

Petit album provoque grand éclats de rire

C'est l'histoire d'une princesse, d'un chevalier, d'un loup et d'un dragon (et promis, ce n'est pas le début d'une mauvaise blague). La princesse aime la bagarre et n'a aucun scrupule à taper un pauvre loup sans défense ; le chevalier aime la bagarre et n'a aucun scrupule à taper un pauvre dragon sans défense. Vous vous doutez bien que quand ces deux terribles énergumènes se croisent en forêt, ils ont pas trop envie de s'envoyer des politesses : pire, ils s'insultent ! Du moins le suppose-t-on, puisque les dialogues sont censurés. Et voilà que le dragon revient se venger, pareil pour le loup... Faut-il craindre le pire ? Il ne tient qu'à vous de le découvrir en lisant cet album !
L'histoire nous prend totalement au dépourvu à chaque page : impossible de prédire ce qui va se passer tant les retournements de situation sont incongrus. C'est bourré d'humour, ce petit album saura provoquer de grands éclats de rire !


La montagne de livres

Bonilla, Rocio

Pere Fouettard

13,00
par (Libraire)
7 septembre 2017

La lecture donne des aiiiiles !

Lucas est un garçon persuadé que son destin est de voler, lui qui est en perpétuelle admiration devant les oiseaux. Mais voilà, il a beau se creuser les méninges pour essayer de prendre la voie des airs et de rejoindre ses amis à plumes, rien ne marche. Et voilà qu'un jour sa maman lui met un livre entre les mains tout en lui disant que c'était là une autre manière de voler. Un peu circonspect, Lucas finit par lire le livre d'une traite. Et voilà qu'il en lit un autre, puis un autre, et encore un autre, si bien qu'il se retrouve rapidement au sommet d'une montagne de livres et devient célèbre de par le monde : on vient des quatre coins de la planète pour le rencontrer et lui conseiller toujours plus de lectures !
Ode à la lecture, cet album rend hommage à des monuments de la littérature, qu'elle soit jeunesse ou vieillesse !


LA DIVERGENCE DES ICEBERGS

Basello Jean-Philipp

Thierry Magnier

18,00
par (Libraire)
6 septembre 2017

Fable polaire écologique

Pour peu que vous ayez vu un documentaire sur les ours polaires, vous savez que ces gros nounours tout blancs n'hésitent pas à faire trempette dans les eaux glacées de l'océan Arctique. Mais saviez-vous que ça n'a pas toujours été le cas, qu'il fut un temps où ces animaux placides restaient bien au sec sur la banquise ? C'est, en tout cas, ce qu'avance Jean-Philippe Basello dans ce nouvel album aux allures de conte (« Le grand sage Ours blanc racontait souvent... »), voire de mythe : après tout la banquise a été créée par Nanuk, un dieu. Et le grand sage mettait les ours blancs en garde : ils devaient bien rester sur la terre blanche. Dubhe et Merak, deux ours blancs, trouvaient le moyen de passer de belles journées sur la banquise. Mais voilà qu'un jour, à leur réveil, ces ours ont la désagréable surprise de s'apercevoir que leur bout de banquise s'est détaché du reste et qu'ils partent à la dérive. Séparés, ils vont tenter de se retrouver. Ils vont bien tenter de s'accrocher à ce qui ressemble à des îles, mais ce ne sont que d'autres animaux qui ne veulent pas d'eux... Alors, une dernière solution s'impose...
Fable écologique, altruiste, histoire d'amour, reprenant les codes du mythe antique et du conte, cet album est magnifiquement servi par les illustrations d'Aline Deguen, mélange de gravure sur bois et de sérigraphie dont les teintes blanches, bleues et vertes rappellent tout à fait la banquise. C'est quasiment un livre d'artiste ! A lire, mais surtout à admirer...