Un frère en bocal
  •  
EAN13
9782912754745
ISBN
978-2-912754-74-5
Éditeur
Benjamins Média
Date de publication
Collection
TAILLE M
Nombre de pages
44
Dimensions
2 x 2 x 0 cm
Poids
375 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un frère en bocal

Benjamins Média

Taille M

Offres

Coup de cœur Académie Charles Cros (disque pour enfants), automne 2013

Bravo La Revue des livres pour enfants (Livres CD), n°275, fév. 2014

Hippolyte est un enfant unique : pas de frère, pas de sœur. Sa maman l’appelle son « prince », son « chef d’œuvre », son « petit homme parfait »… Mais il faut quand même sortir les poubelles, dresser la table, essuyer et ranger la vaisselle… Un jour, parti chercher des biscottes chez monsieur Baratini, l’épicier du coin, Hippolyte revient à la maison avec un frère… en bocal ! Aristide, le nouveau fils préféré, est né…

Émilie Chazerand a été trouvée dans un paquet de nouilles, il y a longtemps déjà. Elle adore Noël, la gelée de coing, le parquet qui craque, l’odeur de la tarte qui cuit dans le four et écrire des histoires farfelues pour des enfants pas très sages. Quand elle n’est pas en train d’inventer des aventures tarabiscotées, elle s’habille en blanc et soigne les gens. Elle a une bicyclette hollandaise, deux matous dodus, trois francs six sous, quatre blagues rigolotes, cinq bonnes raisons de se lever le matin, six projets pour quand elle sera vraiment grande et sept vies, comme les chats. Comment ça, vous n’y croyez pas ?!

Aurélie Guillerey aurait pu naître dans un bocal de cornichons, mais non, elle est tout simplement née dans la belle ville de Besançon. D’une maman bien nommée Zébulon qui vend des potions dans sa pharmacie, elle a pris le goût pour les histoires imaginaires et d’un papa qui travaille dans l’horlogerie, elle n’a pas gardé la précision des horaires !

C’est ainsi qu’elle illustre des histoires à toute heure dans son grenier, à Rennes, entourée d’un joyeux capharnaüm et de dizaines de tasses de thé oubliées. Son premier chef d’œuvre s’appelle Clovis et le second, en cours de fabrication, se demande de quel prénom ses parents vont l’affubler !
S'identifier pour envoyer des commentaires.