Chantepages L.

Carnivore

Adèle Tariel, Jérôme Peyrat

Pere Fouettard

14,00
par (Libraire)
10 août 2018

Petite enquête poétique

Un petit grillon s'inquiète de ne plus voir ses amis, ses proches, qui ont disparu du jour au lendemain. Il mène alors son enquête, suspecte la belle mais dangereuse mante religieuse, mais elle se pose en innocente. Alors qui donc réduit l'entourage du petit grillon ? La vérité est bien plus carnassière qu'on ne pourrait l'imaginer...
Carnivore est un excellent album que l'on pourrait aisément prendre pour un documentaire entomologiste si on ne s'arrêtait qu'aux illustrations fourmillantes de détails et aux pages de garde (les dernières tout particulièrement, avec le nom des insectes et une courte description d'une plante). Le texte est un poème au sens premier du terme – donc découpé en strophes, versifié, rimé – riche de tout un champ lexical insectoïde. Par cette lecture, on apprend alors plein de noms d'insectes (et même d'une plante) ! A la fois album et documentaire, au texte sublime, aux illustrations magnifiques, avec une fin totalement (et génialement) surprenante, Carnivore d'Adèle Tariel et Jérôme Peyrat est un véritable coup de cœur qui ravira petits et grands ! Un petit grillon s'inquiète de ne plus voir ses amis, ses proches, qui ont disparu du jour au lendemain. Il mène alors son enquête, suspecte la belle mais dangereuse mante religieuse, mais elle se pose en innocente. Alors qui donc réduit l'entourage du petit grillon ? La vérité est bien plus carnassière qu'on ne pourrait l'imaginer...
Carnivore est un excellent album que l'on pourrait aisément prendre pour un documentaire entomologiste si on ne s'arrêtait qu'aux illustrations fourmillantes de détails et aux pages de garde (les dernières tout particulièrement, avec le nom des insectes et une courte description d'une plante). Le texte est un poème au sens premier du terme – donc découpé en strophes, versifié, rimé – riche de tout un champ lexical insectoïde. Par cette lecture, on apprend alors plein de noms d'insectes (et même d'une plante) ! A la fois album et documentaire, au texte sublime, aux illustrations magnifiques, avec une fin totalement (et génialement) surprenante, Carnivore d'Adèle Tariel et Jérôme Peyrat est un véritable coup de cœur qui ravira petits et grands !

L'amour, c'est n'importe quoi !
par (Libraire)
21 juillet 2018

L'amour, Sacha, l'AMOUR !

Ah l'amour... Lorsque Mademoiselle Junon décide, après un rêve prémonitoire (car oui Mademoiselle Junon est persuadée de faire des rêves prémonitoires, d'ailleurs l'avant dernier ? Un futur président de la République se cache dans sa classe.. Bref...), qu'un futur grand écrivain se cache dans la classe, les élèves sont priés d'écrire dans un carnet "tout ce qui passe par notre tête".

Alors moi, avec ma sœur qui vient de se faire larguer par un idiot plus proche de la carotte trop cuite (son bronzage est tellement parfait que cela en devient effrayant), des parents fous d'amour et des profs incapables de se déclarer leur flamme... Et bien, je vais essayer de répondre à mes questions !

Un petit roman pétillant et drôle ! Nous, on adhère !

Gramercy Park
par (Libraire)
5 juin 2018

Gramercy Park

Sur le toit d'un immeuble new-yorkais une ancienne ballerine devenue apicultrice observe tranquillement l'homme d'en face, un membre important de la pègre. Qu'attend t'elle ? Quelles sont leur histoires?

Un graphisme superbe qui reflète parfaitement l'ambiance des lieux et le profil des personnages. Une histoire légère et intrigante écrite par Timothée de Fombelle.

Captain Mexico

Guéraud, Guillaume

Le Rouergue

8,80
par (Libraire)
9 mai 2018

Captain Mexico - New Avenger

Amis, amies, fans de Captain America, Batman, Wonder Woman, Miss Marvel, laissez-moi vous dire une chose : vos superhéros américains ne font pas le poids face à Captain Mexico.
Captain Mexico, Paco de son vrai nom, est un écolier mexicain dont le seul héros véritable est Emiliano Zapata, un révolutionnaire qui a vécu au début du siècle dernier et qui a renversé le dictateur Porfirio Diaz – renommé Huerta dans le roman. Un jour qu'il rentre de l'école, Paco découvre un sombrero, objet carte-postal s'il en est, tout juste bon pour amuser les touristes. Lorsqu'il le met, non seulement il ne voit rien, mais en plus le couvre-chef lui donne des super-pouvoirs. Paco, révolutionnaire dans l'âme, y voit un moyen de se battre contre l'injustice qui frappe sa famille et son pays.
Après Ma grand-mère est une terreur, Guillaume Guéraud revient à la charge avec ce nouveau roman humoristique. On retrouve avec plaisir son écriture si particulière : comme dirait l'autre, « il écrit comme il parle », et c'est parfois doucement cru. Le roman est très dynamique, très drôle, digne d'un comic de superhéros avec l'apparition de la némésis de Captain Mexico, Big Boss, homme de main du président des USA Donald Trompette. Il est également très touchant : car derrière les rires et les situations très drôles se cachent une réalité indéniable, soient la mainmise étatsunienne sur l'économie mexicaine, la vie humaine méprisée, les droits et les libertés sont bafouées.
Captain Mexico est le Vengeur Masqué le plus cool du monde.

L'Horloge de l'apocalypse
par (Libraire)
10 avril 2018

L'Arizona Hallucinée

Les circonstances font que Norma, 19 ans, se réfugie en Arizona avec sa nièce Liz, 8 ans. Elles ne se connaissent pas plus que ça et doivent cohabiter dans une minuscule maison. Norma se trouve du travail au diner local. Elle va se rendre compte rapidement qu'elle s'est installé dans un monde violent, arriéré, pro-Trump, pro-armes à feu, raciste, persuadé que le bouleversement climatique est une invention de bobos ; en plein Arizona existe une religion vouée tout entière au culte du monstrueux dieu Diesel, et respirer les gaz des pots d'échappement est une des meilleures preuves de foi. Dans toute cette folie se fait entendre un mystérieux OneTicket, seul animateur d'une étrange radio prêchant l'Apocalypse.
Ce n'est pas un livre de science-fiction, bien que les apparences le laissent à croire ; l'Horloge de l'Apocalypse pourrait avoir été écrit par Stephen King tant les thèmes qui lui tiennent à coeur sont ici omniprésents. Ce roman est halluciné, terriblement pessimiste, violent, poisseux et ô combien excitant. On se laisse mener par le rythme effréné de l'écriture de Lorris Murail qui nous entraîne joyeusement dans une danse macabre apocalyptique. C'est une charge très dure contre Donald Trump, l'arrière-pays américain où s'entassent les poivrots, les climato-sceptiques. Chose étonnante : John Bonham, le batteur de Led Zeppelin, a droit à un très beau clin d'oeil !
Un parallèle est fait entre la Guerre Froide, durant laquelle avait été mis en place l'Horloge de l'Apocalypse pour indiquer de manière symbolique l'heure à laquelle les puissances mondiales utiliseraient leurs armes nucléaires, et le XXIème siècle, où le capitalisme s'avère être une catastrophe tout aussi dangereuse. Un roman trash à lire pour les jeunes adultes.